8 mars Journée Internationale des femmes Et vous dans votre secteur d'activité, pensez-vous que les salaires
entre les femmes et les hommes sont égaux ?

Faites l'experience maintenant.

1. Choisissez votre sexe

2. sélectionnez votre statut

3. quel est votre secteur d'activité ?

4. cliquez sur le bouton

5. le résultat

Dans votre secteur d'activité
vous gagnez
350*

de moins qu'un homme

*différence mensuelle brute moyenne
Partager mon résultat:
  • facebook
Malgré les lois belges existantes

les femmes gagnent aujourd'hui environ 20% de moins que les hommes.

En plus de la différence de salaire existant entre hommes et femmes à travail égal, differents paramètres peuvent expliquer cet écart salarial :

  • Les femmes occupent plus souvent des emplois à temps-partiel. Sur l'ensemble des femmes salariées, 44,3% travaillent à temps partiel, pour seulement 9,3% des hommes.
  • Les femmes sont plus nombreuses dans les secteurs où l'on gagne moins. Les 10 métiers les plus mal payés en Belgique sont d'ailleurs des métiers dits "féminins" : coiffeuses, esthéticiennes, aides de ménage, caissières, vendeuses, etc.
  • Les femmes occupent plus souvent des postes subalternes et gravissent plus difficilement les échelons hiérarchiques. Tous secteurs confondus, 75% des membres de direction sont des hommes.

Comment lutter contre la différence de salaire hommes-femmes ?

  • 1 Casser les modèles existants
    • Les filles choisissent encore des métiers moins bien rémunérés que ceux dits "masculins". Par exemple, elles se dirigent davantage vers les métiers de soins, les garçons vers les métiers plus techniques, comme les nouvelles technologies. Action : encourager les jeunes à choisir une orientation professionnelle selon leurs intérêts et compétences plutôt qu'en fonction de leur genre.
    • Les femmes semblent moins bien négocier leur salaire que les hommes qui eux osent davantage.Action: sensibiliser les femmes aux techniques de négociation, permettre une négociation en 2 temps pour tous les travailleurs, c'est-à-dire offrir la possibilité de renégocier son salaire après une certaine période.
  • 2Mieux articuler vie privée-vie professionnelle
    • Le choix d'un temps partiel, d'une pause carrière ou d'un crédit temps n'est pas toujours voulu par les femmes. C'est souvent la conséquence d'un manque de structures d'accueil de la petite enfance.Action : développer l'offre de place d'accueil : la création de 7.300 places supplémentaires est en cours à Bruxelles et en Wallonie.
    • Ce sont les femmes qui font majoritairement le choix des congés parentaux.Action : Encourager et soutenir les hommes à prendre tous leurs congés de paternité et à prendre des congés parentaux. Sensibiliser les entreprises à intégrer les congés de paternité dans leur organisation.
  • 3Renforcer la loi visant à lutter contre l'écart salarial entre les hommes et les femmes.
    • Tous secteurs confondus, les femmes gagnent en moyenne 10% de moins par heure que les hommes. Cette différence s'élève à plus de 20% lorsqu'elle est calculée sur une base annuelle. Action : étendre le champ d'application de la loi sur l'écart salarial aux PME et à la fonction publique.
    • Outre leur salaire, certains travailleurs perçoivent des avantages supplémentaires (voiture de société, GSM,... ). Des études montrent que certains avantages sont davantage accordés aux hommes qu'aux femmes. Action : rendre la désignation d'un Médiateur " Ecart salarial " obligatoire dans toutes les entreprises privées et services publics.